jean-claude guignard

René_Marthe_Jean-Claude.jpg
HISTOIRE

René Charrier est né à St Hilaire de Mortagne en 1920. Il a vécu sa vie de paysan à La Verrie en Vendée où la tradition orale reste forte. Son grand-père, Pierre Hérault, né en 1857, lui a beaucoup parlé des guerres de Vendée, évoquant des faits authentiques qu’il tenait d’un grand oncle qui les avait vécus ou observés.
René a mis onze années à écrire « Marie-Jeanne la Vendéenne » qui est l’œuvre de la vie. Il s’agit d’une saga en trois tomes qui s’appuie sur des recherches historiques précises où se mêlent des anecdotes réelles, inédites, contées par son aïeul. René est décédé à La Verrie en 2017.

 

Marthe Coutand est née en 1927 dans une ferme de Beaurepaire où elle est restée jusqu’en 1945. Elle a écrit un ouvrage autobiographique « La p’tchite pésanne » publié par les éditions Cheminements en 2004. Ce livre est à l’origine de la rencontre des coauteurs de « Marie-Jeanne la Vendéenne ».

D’origine paysanne, Jean-Claude GUIGNARD est né en 1952 dans le bocage vendéen. Il est à présent à la retraite après avoir été enseignant-chercheur à l’université d’Angers.