La DÉLÉGATION

La délégation invitée

Le Refuge du Livre est également l’occasion d’accueillir une région à l’identité culturelle affirmée.

Pour cette 11ème édition, la Région des Hauts-de-France est à l’honneur et nous fait partager sa richesse littéraire grâce à la présence d’une délégation de ses membres conduite par Annie DEGROOTE.

Les membres de la délégation : 

 

 Annie DEGROOTE

Présidente d'honneur

Elisabeth BOURGOIS

Christian DEFEBVRE

Christine DESROUSSEAUX

Jean-Marie LEBLANC

Hervé LEROY

William SCHOTTE

André SOLEAU

WINOC

Jean-François ZIMMERMANN

Le mot de la Présidente d'honneur : Annie DEGROOTE

Annie-Degroote

Le Nord : carrefour de civilisations, de légendes et de sensualité

 

La délégation du Nord (ou Hauts-de-France), et que vous m’avez fait l’honneur de présider, est très touchée par votre chaleureuse invitation, et heureuse de venir en cet été 2022, dans le « Refuge du Livre » … Quelle belle appellation !

 

Je tiens à remercier Wilfrid Montassier, Yves Viollier et tous les organisateurs du salon. Nous apporterons avec nous un peu de notre Histoire entre pays chti et terre flamande, et beaucoup de notre enthousiasme, de notre cœur.

 

Notre contrée, la plus septentrionale de France, méconnue, terre secrète quand elle n’est pas ignorée, reste décriée par des clichés tenaces.  Et pourtant ! …

Depuis la nuit des temps, ce carrefour des civilisations celtique, viking, franque, est un feuilleton à rebondissements, fait d’invasions, de résistance, et fut très convoité. Tantôt bourguignon, tantôt autrichien ou espagnol …

 

Ces riches « Pays Bas du Sud » qui bâtissaient des beffrois, témoins de leur liberté, attirèrent la convoitise de Louis XIV et devinrent définitivement français. Les épreuves n’ont pas manqué au cours des siècles. Mais une contrée dont les symboles sont le Lion, les beffrois, les géants, ne peut que se redresser avec dignité. Sans jamais renier son Histoire, elle a su hisser les mines au rang des plus grands, avec son inscription au patrimoine mondial de l’Unesco. Fidèle à son héritage du textile, avec sa dentelle, exportée dans le monde entier.

 

Dans cette terre d’accueil et de mixité, terre des Guildes et des « Chambres de Rhétorique » ont grandi des auteurs illustres. Marguerite Yourcenar et Jacques Duquesne, attachantes personnalités que l’on ne présente plus, l’humaniste Maxence Van der Meersch. Marceline Desbordes-Valmore, Emmanuel Looten, qui glorifiait la Flandre française dans ses fables nordiques, Charles Deulin qualifié de « Perrault du XIXe siècle ». Des auteurs dit « patoisants » ont laissé leur empreinte tel Desrousseaux, et son célèbre « P’tit Quinquin », devenu l’hymne des gens du Nord.

Des écrivains voyageurs, tels Hugo, Lamartine, Colette, Verlaine, Tristan Bernard, furent « remués » par la région. Des étrangers comme Edith Wharton, Stevenson, Dickens, Sommers et Maugham, se sont laissés séduire par son charme indicible. Dans « les années folles », le monde entier se pressait au Touquet Paris Plage, et au Royal Picardy, qualifié de « plus bel Hôtel du monde ».

 

L’attirance du fantastique est vivace, au travers des poésies, sagas, souvent liées au monde scandinave, et bien entendu, les géants, car une fête sans ces demi-dieux est inconcevable encore de nos jours. Légendes et sensualité sont inhérentes au Nord et constituent, là aussi, une découverte étonnante.

 

Terre d’associations, l’identité du Nord repose sur des traditions tenaces, le carnaval très fraternel, la Petite Reine, les kermesses, un sens de la fête à l’opposé de tout folklore artificiel. La pudeur des gens du Nord laisse place alors à la démesure, à la truculence.

 

Aujourd’hui, notre petite délégation s’efforcera d’être la digne héritière de nos illustres écrivains d’antan, chacun avec sa touche, sa personnalité, son univers personnel, mais tous heureux de venir à votre rencontre. Pour vous, ils se dévoileront, et j’en suis certaine, leur cœur débordera, comme le mien ...